Commande d’un exemplaire Épistolaire

Crédit Photo Steeve Constanty

Épistolaire : un dessin/lettre posté à l’adresse de votre choix

Format ouvert : 30 x 40 cm env.

Format posté : 10 x 13 cm

Pour recevoir votre exemplaire Épistolaire, veuillez remplir le formulaire puis effectuer le paiement.

Formulaire :

En cliquant Envoyer vous réservez une œuvre originale et vous vous engagez à payer la somme de 25 € TTC.
À réception du paiement, vous recevrez une confirmation de l'envoi de l’œuvre ainsi qu'un reçu.

*si jamais vous n'êtes pas conquis par Épistolaire, il est possible de demander remboursement dans les 14 jours dès la réception de l’œuvre contre destruction de celle-ci.

Paiement :

Par carte de crédit – il n’est pas nécessaire d’ouvrir un compte Paypal si vous n’en possédez pas un.

ou par chèque à l’ordre de Sophie-Dorothée KLEINER, posté au 52 rue de l’Ortenbourg 67750 Scherwiller.

SIRET: 753 882 745 00023 // Franchise de TVA.

Prologue épistolaire

Lettre à Baptiste – envoi IV

Prémices du nouveau projet Monument aux Vivants :  envoi par courrier de cinq dessins annotés pour le Petit Marché du Lée à Metz. 

Rendez-vous au Laboratoire Élastique, 24 rue St Eucaire, Metz, les 14 et 15 décembre 2018 de 14h à 18h30 pour les découvrir.  J’y serai présente le dimanche à partir de 15h.

Les Présidentes

Projet  en cours.

Pour l’appel à projet proposé en 2018  par Le Laboratoire d’Expression Élastique en partenariat avec l’association Inform’elles, j’ai lié  la représentation de la femme dans un domaine particulier : la fonction de Présidente de la République.
Les portraits officiels des Présidents de la République Française font partie intégrante des outils de représentation de l’État.

À ce jour, aucune femme n’a été élue Présidente.
Bien que la République soit incarnée par le buste de Marianne, et que des femmes se soient présentées aux élections présidentielles, aucune n’a obtenu les clés de l’Elysée.
Aucune, non plus, ne s’est confrontée au difficile exercice du portrait officiel, devant à lui seul résumer une vision de la France et des valeurs de notre nation.
Il suffit d’avoir devant soi les portraits officiels pour comprendre la force symbolique de cette photographie.
Avec Les Présidentes, c’est une autre histoire de la nation et de l’exercice du pouvoir qui est suggérée.
Exercice de style, il s’agira non pas de proposer le pendant femme à chaque portrait existant, mais de se poser réellement la question du genre, de la fonction étatique et de la communication politique en ayant un sujet femme plutôt qu’homme.
Ce projet se veut un outil d’interrogation de l’image de la femme dans notre société au sens fort du terme.

Pierre de Lichen

Dans les Pierres de Lichen, volumes en cire pigmentée, j’associe le fait biologique que les lichen se nourrissent de la pierre et l’existence des Pierres de Lettrés chinois. Ainsi je tente de représenter une forme du Vivant syncrétique – minérale/végétal – avec un matériau facilement modifiable : la cire. Le vivant tout comme la cire se transforment selon les conditions du milieu dans lequel ils sont. Une manière poétique et sensible de rendre compte de notre état transitoire, de la transformation perpétuelle de notre environnement.

Les Monotypés

Les Monotypés, série réalisée lors de ma résidence au Laboratoire d’Expression Élastique à Metz.
Dans cet atelier de graveurs, j’ai pu confronter ma pratique du dessin à la technique de la gravure, pour me concentrer sur le détournement des gestes si particulier du graveur et ne retenir que le lien entre infiniment petit et infiniment grand. Lien qui se trouve dans la trace et le passage sous presse du papier.

Les Monotypés ont fait l’objet d’une exposition personnelle Autour des gestes du graveur en 2015 aux Ateliers de la Seigneurie à Andlau.

PERE(C)GRINATIONS

P1080061

Lecture et musique improvisée par Bruno Sporer et Sophie-Dorothée Kleiner

Frappé par la pertinence et l’actualité de la réflexion perecquienne sur l’espace, ou plutôt, sur les espaces (de vie, d’habitat, inutiles, etc…), Pere(c)grinations propose une relecture d’une des œuvres majeures de Georges Perec « Espèces d’Espaces » à la lumière de l’espace sonore.

Des extraits choisis emmenés au-delà des mots par des ambiances improvisées à la guitare, pour un voyage sublimant les différentes espèces d’espaces.

Suite à leur participation à un projet de livre audio autour de poèmes, Bruno Sporer (guitare) et Sophie-Dorothée Kleiner (lecture) décident d’approfondir cette recherche autour du mot, de son sens et de sa musicalité en créant un spectacle de lecture et de musique d’une durée de 30 minutes.

Spectacle à partir de 12 ans

Avec :

  • Bruno Sporer

Guitariste diplômé du département des musiques à improviser du Conservatoire National de Région de Strasbourg, Bruno Sporer officie dans les groupes Enneri Blaka (electro-funk) et Shrak! (Rock’n’roll), et travaille ponctuellement l’improvisation avec des danseurs contemporains.

 

Scènes de vie – Rituels de l’ordinaire

Scène de Vie - Rituels de l'ordinaire

Scènes de vie – Rituels de l’ordinaire (co-auteur Violetta Fink) propose la relecture de 5 lieux de passage à Colmar : place publique, parc, parking, passage sous-terrain et sous-bois ont été le décor pour 5 tableaux vivants relatant 5 actions du quotidien.

Ces lieux sont codifiés dans leur usage, ils ont une fonction précise et utile comme l’habitat dans la vie privée. Pendant 3 jours le quotidien des passants, spectateurs involontaires et non avertis a été bouleversé par les performances et le jeu de rôles d’acteurs amateurs et professionnels revisitant ces moments particuliers de la douche, du repas de famille, de l’enfance et du linge.

Le projet fut organisé en deux temps. Le premier a été la réalisation d’actions dans l’espace public à l’été 2012; le second en 2013, avec l’exposition des clichés pris durant ces actions. Plus qu’un reportage photographique ces clichés, réalisés par le photographe Benoit Facchi, se veulent des œuvres à part entière.

Repas

Linge_ScenedeVie_VF.SDK@B.Facchi_Web

DEFI-Écologique

Je fais partie du collectif DEFi-Écologique, auquel j’apporte mes compétences en art et en médiation.

Catalogue des ateliers proposés.

Les artistes en proie au vivant – article rédigé pour le blog de DEFI-Ecologique

Sentier d’oeuvres d’art pérenne à Baerenthal_ Projet finaliste


DEFI-Écologique est écosystème de compétences.
Chaque membre apporte ses compétences et expériences personnelles, qu’il met au service du collectif pour donner tout son sens au mot « entreprise ».
Nos compétences pluridisciplinaires nous permettent ainsi de répondre à des besoins variés, dans une multitude de domaines. De notre coopération dynamique émerge une créativité unique, nourrie par des experts issus d’horizons diversifiés et complémentaires que nous nous faisons une joie de mettre au service de projets cohérents et porteurs de changements.

LANTERNE

En novembre 2014 a ouvert sous le nom de LANTERNE, mon atelier, situé dans les locaux transformés d’une ancienne boulangerie, dans la commune de Scherwiller (Bas-Rhin).

J’y ai accueilli entre 2014 et 2016 : les expositions D’Art & de Nichoirs, De Verbes et d’Estampes, le conte Youbaba, les artistes Michèle Ballinger (en micro résidence de 8 jours), Achim Vogel, deux soirées slam et lecture de poésie et une participation aux événements Manifestampe et Ateliers Ouverts.

L’envie de créer LANTERNE est née après plusieurs années de réflexion, d’expériences artistiques et culturelles diverses ; qui a trouvé dans la formule de l’atelier vivant et accueillant d’autres artistes, une manière cohérente de réaliser plusieurs envies.

Le choix du mot lanterne est dû à sa polysémie. Ce terme est utilisé dans différents registres de langage ; pluralité de sens et d’utilisation qui peut être vue comme une analogie à la manière de faire vivre LANTERNE : à la fois lieu de recherche, d’accrochage, de rencontres et d’apprentissage.

Le rythme d’exposition s’est conçu en adéquation avec les changements de saison – solstice et équinoxe – où la lumière est fêtée.

Aujourd’hui  j’utilise l’espace  pour ma pratique, tout en réfléchissant à de nouvelles formes d’ouverture.